English

CV de Serge Fortin

Histoires pour enfants

Page principale

 

 

Le clown et la fleur

 

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Il était une fois un clown et une fleur qui vivaient sur une petite planète. La planète était si petite qu'il était possible de la traverser en quelques minutes. La planète tournait si vite que le clown et la fleur ne vieillissaient pas. Le clown et la fleur aimaient parler de différents sujets; et en fait, ils parlaient la plupart du temps de tout et de rien. Lorsqu'ils ne parlaient pas, ils rêvaient.

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Un jour, le clown s'est lassé de la fleur. Souvent, la fleur essayait d'attirer l'attention du clown sur différents sujets délicats et sans intérêts pour lui, ou elle le corrigeait quand il faisait des erreurs. Le clown vexé, qui n'aimait être ennuyé ou repris, la réprimandait; et aussitôt, la fleur le traitait de vaniteux et de borné. Et ainsi donc, une bonne journée, il dit à la fleur: "Je ne t'aime pas. Tu es trop fatigante. Je vais donc te laisser toute seule sur ta petite planète, et ainsi tu seras heureuse, puisque tu n'auras plus personne à contredire." Le clown partit de la planète sans avoir la moindre émotion. La fleur, avec une voix larmoyante, dit au clown: "Bonne chance" et lorsqu'il fut très loin d'elle, elle lui cria tout en pleurant: "Je t'aime." La fleur n'avait pas eu le courage de dire au clown qu'elle l'aimait et qu'elle voulait qu'il reste avec elle pour toujours.

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Le clown, sans le moindre remords, arriva sur une étrange planète où les nombreux habitants étaient en train de travailler. Les gens de cette planète ne parlaient pas et n'avaient aucune émotion. Le clown demanda à l'un d'entre eux, pourquoi êtes-vous aussi sérieux?" Surpris, l'homme d'un ton sévère dit: "Pourquoi? Nous sommes trop occupés. Au revoir!" L'homme continua à travailler, et le clown partit vers une autre planète.

 

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Cette nouvelle planète était très amusante parce qu'il y avait deux cochons: un noir et un blanc. Lorsque le cochon blanc disait oui, le cochon noir disait non. Le cochon noir contredisait le cochon blanc sans arrêt, et après ils souriaient. Durant plus d'une heure, le clown surveilla cette scène qui lui rappelait ses nombreuses querelles avec sa fleur. Après, il alla visiter une autre planète.

 

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Cette planète était un vaste jardin vert. Il y avait une grande quantité de superbes fleurs qui étaient encore plus belles que sa fleur. Il aimait cette planète parce qu'il pouvait parler avec les fleurs sans être contredit. Les fleurs étaient très ignorantes et elles aimaient que le clown explique les nombreux pourquoi de la vie. Pour lui, chacune des fleurs avait la même importance puisqu'elles étaient toutes identiques, à l'exception de la couleur. Aucune des fleurs n'était pire ou meilleure que les autres fleurs. Après plusieurs jours, il se fatigua de cette planète et il décida d'aller visiter une autre planète.

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Cette immense planète était habitée par une grenouille géante presqu' aussi grosse que la planète elle-même. Cette grenouille, qui pouvait voir tout ce qu'il y avait dans l'univers, était très instruite. Le clown demanda à la grenouille plusieurs questions: "Pourquoi n'y a-t-il pas de planètes qui m'intéressent? Pourquoi suis-je aussi fatigué de ma fleur? Pourquoi me contredisait-elle tout le temps? Pourquoi suis-je si triste? Où est ma fleur en ce moment? Maintenant, qu'est-ce qu'elle est en train de faire?" Avec une voix tremblante le grenouille dit: "Peu importe où tu iras, tu ne seras jamais satisfait parce que ta planète et ta fleur étaient uniques dans l'univers. Ta fleur n'était pas plus belle ou plus intelligente que les autres créatures de l'univers, mais elle était à toi et elle t'aimait parce que pour elle, tu étais la plus importante personne du monde. Tu la nourrissais, tandis qu'elle, elle te tenait compagnie. Il est important de ne pas voir seulement les défauts des autres, mais aussi leurs qualités, et ainsi d'apprendre à mieux connaître les autres avant de les juger définitivement. Tu ..." La grenouille n'avait pas eu le temps d'achever ses explications que le clown était déjà très loin. Une très faible vibration sonore, disant que la fleur avait disparu depuis des années-lumière, se perdit dans l'espace.

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Le clown arriva sur sa planète et ne vit pas sa fleur. Jour après jour, il essaya de la retrouver, mais en vain. Fatigué, il décida de s'asseoir et d'attendre en pleurant qu'elle revienne. Il est probablement encore en train de l'attendre. Durant une nuit claire, si tu entends une voix triste, disant: "Où es-tu? Je t'aime!", regarde le ciel étoilé. Si tu vois une petite étoile, c'est peut-être la planète du clown.

Appuie sur le bouton pour voir l'image

 

Cette histoire est adaptée du "Petit prince" de Saint Exupery.

 

Serge Fortin

20-03-1992

Remerciements: Siân Prytherch & Ann Brix - Camosun College, British Columbia

 

P.S.: Cette histoire est la propriété exclusive de Serge Fortin et son utilisation, malgré qu'elle soit sur internet, nécessite une autorisation de l'auteur qui est Serge Fortin. Les utilisateurs qui feraient une utilisation abusive de cette histoire pourraient être poursuivis en justice. Merci de votre compréhension.

 

Haut de la page